Diccionario Espanol | Bungou Stray Dogs | Articoli
Rechercher sur TLD Google
Favoris   Démarrage   Envoyer   Imprimer   Moteur TLD   RSS


Accueil > Actualités > La partie logicielle des APU AMD Ryzen 2000G Series est prête

La partie logicielle des APU AMD Ryzen 2000G Series est prête

AMD dévoile aujourd'hui ses processeurs Ryzen de seconde génération (Ryzen 2000G Series) pour ordinateurs de bureau aussi connus sous le nom de code Raven Ridge tout comme les modèles mobiles Ryzen 2000U Series déjà annoncés en octobre 2017 puis tout début janvier 2018.

Contrairement à la première génération de CPU desktop Ryzen 1000 Series (Summit Ridge) sortie en 2017, ces nouveaux Ryzen 2000G Series sont des APU c'est à dire des puces embarquant une partie CPU (4 cœurs) et une partie SoC incluant le contrôleur mémoire et une solution graphique intégrée qui repose sur l'architecture Vega tout comme les cartes graphiques PCIe Radeon RX Vega 56/64 que nous connaissons déjà. Toute la gestion des entrées/sorties avec d'autres composants et périphériques n'est, elle, pas gérée directement par le SoC comme c'est le cas des APU mobiles mais confiée au chipset de la carte mère.

Une mise à jour du BIOS pour commencer

A l'occasion de la sortie de ces deux nouveaux APU Ryzen 3 2200G et Ryzen 5 2400G, AMD et ses partenaires nous proposent toute une série de mises à jour logicielles apportant leur prise en charge. Il se trouve en effet que ces APU desktop Raven Ridge utilisent le même socket AM4 que les premiers CPU Ryzen. La compatibilité est donc totale entre ces nouveaux APU et les cartes mères AM4 déjà sur le marché. Seule une mise à jour du BIOS de la carte mère est requise. On précise évidemment que les cartes mères AM4 sont toutes dotées de sorties vidéo HDMI voire DisplayPort puisqu'elles pouvaient déjà faire fonctionner les anciens APU A-Series 7th Gen. Sans cela, cette compatibilité n'aurait pas rimé à grand chose.

Plusieurs fabricants de cartes mères comme ASRock, ASUS, MSI ou encore GIGABYTE ont d'ailleurs déjà publié depuis plusieurs jours voire depuis plusieurs semaines ces nouveaux BIOS notamment pour les références basées sur les chipsets X300 et bien sûr X370. Ces BIOS intègrent une nouvelle révision du code AGESA (AMD Generic Encapsulated System Architecture) qui se charge d'amorcer le processeur. L'AGESA doit donc être actualisé pour supporter de nouveaux processeurs. Ce nouveau code AGESA est numéroté 1.1.0.1 mais on peut aussi bizarrement le voir parfois numéroté 1.0.0.0a. Il s'agirait de la même version. Et il semble même que les APU Raven Ridge sont en réalité déjà partiellement supportés depuis l'AGESA 1.0.7.2a.

A noter que la mise à jour du BIOS des cartes mères AM4 actuelles peut uniquement être effectuée en utilisant un CPU Ryzen de première génération (2017). En insérant directement un processeur Ryzen de seconde génération (2018) sur une carte mère AM4 équipée d'un vieux BIOS, le PC refusera de démarrer. Les utilisateurs ayant acheté d'office un nouvel APU Ryzen 3 2200G ou Ryzen 5 2400G peuvent à priori se tourner vers le fabricant de leur carte mère qui pourra mettre en place une procédure de RMA pour effectuer lui-même la mise à jour du BIOS mais cela nécessite malheureusement de se séparer de son matériel pendant un certain temps ! On apprend aussi qu'AMD met à disposition des utilisateurs impactés par ce problème une solution dite Boot Kit envoyée par e-mail aux personnes en faisant la demande mais sans que l'on sache encore en quoi cela consiste exactement ! Nous tâchons d'en savoir plus.

De leur côté, les fabricants de cartes mères vont faire le nécessaire pour que les cartes mères mises sur le marché à l'avenir soient déjà flashées en usine avec un BIOS compatible Raven Ridge. Elles seront alors marquées avec un sticker AMD Ryzen Desktop 2000 Ready. A voir si cette information, potentiellement primordiale, sera répercutée sur les sites marchands...

Les drivers graphiques Radeon Software mis à jour

En ce qui concerne les drivers graphiques permettant de faire fonctionner le GPU Radeon Vega Graphics intégré dans ces processeurs Ryzen 2000G Series, ils sont d'ores et déjà prêts grâce à la version 17.40.3701 (23.20.827.0) qui a vu le jour aujourd'hui. Ces drivers sont compatibles avec Windows 10 x64 et supportent effectivement les puces Radeon RX Vega 11 Graphics (Ryzen 5 2400G) et Radeon Vega 8 Graphics (Ryzen 3 2200G).

Cette version 17.40 semble plutôt basée sur un pilote de fin 2017 et ne devrait donc pas contenir les dernières optimisations de 2018 (18.x / 17.50). Il ne fait toutefois guère de doutes que le support de la plateforme Raven Ridge sera très prochainement unifié dans le pilote Radeon Software Adrenalin Edition courant.

On observe par ailleurs que ces drivers 17.40.3701 ne se contentent pas d'ajouter le support des Ryzen 2000G desktop mais qu'ils contiennent aussi plusieurs références aux APU mobiles Ryzen 2000U (Vega 3/6/8/10) même si AMD n'en parle pas dans ses release notes.

Ce pack Radeon Software 17.40.3701 inclut également les drivers chipsets même si ceux-ci ne se destinent, pour la plupart, pas à l'APU lui-même mais bien au chipset présent sur la carte mère afin de gérer ses ports SATA et USB notamment... En revanche, comme vous le savez, le pilote RAID (SATA et NVMe) des chipsets AMD 300 Series n'est plus proposé dans le pack Radeon ni dans le pack Chipsets mais dans un installateur distinct à télécharger en plus.

L'outil d'overclocking Ryzen Master unifié en une seule édition

Outre le BIOS et les drivers Radeon, AMD nous propose également une nouvelle version 1.2 de l'application Ryzen Master afin d'ajouter le support des APU Ryzen 2000G Series. Mais cette mise à jour de l'outil de monitoring et d'overclocking des processeurs AMD est également l'occasion pour le fabricant de faire quelques changements.

Tout d'abord, AMD propose enfin une version unifiée du Ryzen Master qui supporte aussi bien les CPU HEDT Ryzen Threadripper (socket TR4) que les CPU et APU Ryzen (socket AM4). En réalité, AMD propose toujours deux installateurs à télécharger sur son site web mais il s'agit exactement des mêmes fichiers (empreintes md5 identiques). Voilà déjà un bon point.

Par ailleurs, l'interface graphique de l'application a été modifiée afin de distinguer clairement l'overclocking des cœurs du CPU (CPU Power Domain) et l'overclocking du contrôleur mémoire et du contrôleur graphique (SoC Power Domain) lorsqu'il s'agit d'un APU. Le Ryzen Master 1.2 permet effectivement désormais d'overclocker le GPU Radeon Vega Graphics intégré dans les APU Raven Ridge. A bien y réfléchir il est d'ailleurs un peu dommage qu'AMD ne propose pas une suite logicielle unique pour l'ensemble de ses composants PC qui éviterait de jongler entre deux logiciels pour contrôler les fréquences de la carte graphique d'un côté (Radeon Software) et du processeur de l'autre (Ryzen Master). Espérons que cette prise en charge de Vega Graphics dans le Ryzen Master soit un premier pas vers un futur rapprochement. On ne sait d'ailleurs pas encore si le panneau Radeon WattMan des futurs drivers Radeon Software Adrenalin Edition unifiés donnera accès ou pas à l'overclocking de l'IGP Vega Graphics...

Cette version 1.2.0.540 du logiciel Ryzen Master modifie également deux fonctionnalités existantes. La fonction Legacy Compatibility Mode (LCM) est désormais réservée aux processeurs dotés de plus de quatre cœurs ce qui exclut les nouveaux APU Ryzen 3 2200G et Ryzen 5 2400G mais aussi les Ryzen 3 et certains Ryzen 5 1000 Series. La fonction Memory Access Mode (MAM) n'est, elle, désormais plus affichée en grisée pour les processeurs Ryzen mais uniquement affichée et activée pour les seuls CPU haut de gamme Ryzen Threadripper. A noter que le profil Game Mode proposé par le Ryzen Master pour optimiser les jeux vidéo est directement impacté par ces fonctionnalités LCM et MAM. Le profil Creator Mode est, lui, recommandé pour les applications de créativité et offre plus de stabilité.

Pour finir avec l'application Ryzen Master, sachez que la version 1.2 lève un gros problème connu qui imposait de désinstaller puis de réinstaller le logiciel à chaque mise à jour du BIOS ou à chaque changement de processeur ce qui était assez pénible ! Le logiciel scannait en effet les informations avancées du processeur lors de l'installation obligeant à une réinstallation en cas de changement système.

Téléchargement pour Windows 10 x64


Actualité publiée par Julien Sambourg le lundi 12 février 2018 à 20:33
Commenter cette actualité
Marques associées : AMD ASRock ASUS ATI GIGABYTE MSI
Catégories associées : Carte graphique Carte mère Processeur Barrette de mémoire
Flux RSS des actualités TousLesDrivers.com



Actualités relatives
Annonces

Fichiers relatifs
Annonces

Dossiers relatifs
AMD Fusion for Gaming
AMD propose un nouvel outil logiciel pour optimiser les performances des configurations composées d'un processeur de la marque et d'une carte graphique ATI Radeon. Il s'agit de la première pierre au projet Fusion qui est si cher à AMD. Nous allons voir dans ce dossier dans quelle mesure cet utilitaire permet d'améliorer ou non les performances du système.

Les pilotes IDE VIA
Le constructeur VIA a souvent été critiqué pour la qualité de ses chipsets mais également pour celle de ses différents drivers. Il faut bien reconnaître qu'en ce qui concerne les pilotes IDE de VIA, c'est le flou le plus total pour l'utilisateur, essayons d'y voir plus clair.